Lectures de rentrée pour les 9-13 ans

Nouveaux cahiers, nouvelles baskets, mais aussi nouvelles lectures pour la rentrée des 9-13 ans !

Déjà deux semaines que les loulous ont repris les cours. Les tablettes et autres écrans ont été remisés pour cause de bonnes résolutions. On traîne encore au parc avec les petites soeurs et les petits frères. Mais quand la pluie va revenir, on fait quoi ? On lit ! Et on lit quoi ? Voici ma petite sélection de lectures de rentrée pour les grands. De l’aventure, du fantastique, de l’humour et une bonne dose d’écologie, voilà mon cocktail de rentrée !

Lectures de rentrée pour les 9-10 ans

Place à l’humour canin !

Tout d’abord, une grande ration d’humour avec Le Journal de Gurty, petite chienne aux aventures trépidantes. Ecriture légère et enlevée qui met de bonne humeur les enfants (donc les parents aussi !). Et avec quatre saisons parues, pas le temps de s’ennuyer !

journal de gurty bertrand santini
Bertrand Santini, Le Journal de Gurty, Pépix Editions Sarbacane

Le mauvais garçon de la rentrée !

Ensuite, de l’aventure dans un monde moyen-âgeux et fantastique avec Mathieu Hidalf. A contre-point des héros dompteurs de dragons, Mathieu Hidalf est un vrai mauvais garçon de 10 ans, malin et odieux à souhait. Humour noir, intrigue digne des grands récits fantastiques, écriture riche, mais jamais barbante, Christophe Mauri sait captiver ses lecteurs. Cinq volumes parus.

mathieu hidalf christophe mauri
Christophe Mauri, Le premier défi de Mathieu Hidalf, Gallimard Jeunesse

Calpurnia : la jeune naturaliste en images

Enfin, je vous avais déjà parlé de Calpurnia, le très beau récit d’une jeune fille passionnée de sciences naturelles dans l’Amérique du début du 20ème siècle. Les éditions Rue de Sèvres proposent désormais une version BD pour les plus jeunes. On y retrouve tout le sel du roman superbement illustré dans les tons gris et ocre. Un joli travail où textes et images créent une atmosphère délicatement surannée et poétique, tout en montrant le poids du carcan social et familial.

lectures de rentrée calpurnia BD
Daphné Collignon d’après Jacqueline Kelly, Calpurnia, éditions rue de Sèvres

Lectures de rentrée pour les 11-13 ans

Maintenant, voici mes petits chouchous pour les plus grands ! Beaucoup de romans d’initiation où le héros progresse, apprend et sort grandi de ses aventures. Des mondes parallèles, mystérieux, envoûtants, inquiétants où transparait la complexité du monde. Mais aussi une ode à la nature, une écologie plus que nécessaire.

Attention, mondes étranges…

Pour commencer, l’aventure se trouve à une station de métro dans Sublutetia. Keren et Nathan arrivent par erreur dans un monde parallèle situé sous le métro parisien. Ville utopique ou prison pour ses habitants, les questions se bousculent dans la tête des deux adolescents. On pense inévitablement à la Planète des singes, entre autres références, mais je ne vous en dis pas plus ! L’accroche est efficace et harponne très vite le jeune lecteur, prêt à poursuivre avec les volumes 2 et 3. Un joli et palpitant moment de lecture pour les CM2/6ème.

lectures de rentrée 2018 sublutetia
Eric Senabre, Sublutetia, la révolte de Hutan, Le livre de Poche

…et surnaturels.

Dans un tout autre registre, Le rêveur met en scène Peter à travers sept histoires fantastiques. Ainsi, le héros change d’identité, se glisse dans la peau du chat, affronte la colère d’une poupée malfaisante… Ecrites comme des nouvelles, ces histoires font intervenir les mêmes personnages (la famille) et les mêmes lieux (en général la maison). Elles sont liées entre elles, mais ne nécessitent pas d’être lues dans l’ordre. En quelques pages, on plonge dans un univers étrange, souvent inquiétant. On ne sait jamais bien où se situe la frontière entre l’imagination de Peter et la réalité. Ainsi, le lecteur se trouve pris dans monde mi-onirique mi-réel (d’où le titre !). Parfait pour ceux qui aiment se faire peur !

lectures de rentrée 2018 le rêveur
Ian McEwan, Le rêveur, Gallimard Jeunesse

Survie, transmission et lien intergénérationnel

Ensuite, une aventure au parfum d’embruns avec Le royaume de Kensuké qui n’est pas sans rappeler le célèbre Vendredi ou la vie sauvage de Michel Tournier. Ici, Michael, un jeune garçon parti en croisière avec ses parents, échoue seul sur une île déserte. Sa survie finira par dépendre d’un vieil homme au passé douloureux. Un récit magnifique et très juste où se mêlent connaissance de soi, repentir, respect de la nature et sublimation par l’art. Eh oui, rien que ça ! J’ai beau avoir beaucoup de tendresse pour Vendredi, je n’en ai pas moins aimé ce roman de Michael Morpurgo, auteur jeunesse britannique incontournable !

le royaume de Kensuké
Michael Morpurgo, Le royaume de Kensuké, Gallimard jeunesse

Défendre la cause animale

Pour rester dans le registre marin, Pawana alerte sur les conditions de la pêche à la baleine à une époque où l’Amérique massacrait à tour de bras. L’immense auteur JMG Le Clézio met toute son énergie, sa poésie et sa mélancolie pour dénoncer la lâcheté des hommes et la souffrance des animaux. Un récit instructif, sans concession, qui pointe les travers humains pour mieux éveiller les consciences. Un petit chef d’oeuvre dont s’empareront les amoureux de la nature. Toutefois, quelques passages sanglants sont à prévoir.

lectures de rentrée 2018 pawana
JMG Le Clézio, Pawana, Gallimard Jeunesse

Humanisme à hauteur de gamin

Je continue dans le registre initiatique avec La longue marche des dindes qui met en scène Simon Green, un jeune garçon de l’Amérique du Far West. Cancre honni par sa famille, mais apprécié de sa maîtresse, Simon décide de conduire un troupeau de dindes à travers le pays pour faire fortune à Denver. En route, il recrute un alcoolique repenti, un esclave noir en fuite et une jeune fille, unique rescapée du désert. Ensemble, ils affrontent mille épreuves, dont la plus difficile est incarnée par un père malveillant, prêt à tout pour s’octroyer l’argent du troupeau. Ce roman est plein d’humanité, de surprises, de suspens. Il donne goût à la vie, à la volonté d’entreprendre et valorise la résilience et la bonté de certains hommes (et femmes !). Une réussite totale qui charme aussi par son style très naturel et ses dialogues réalistes. Un classique à mettre entre toutes les mains, parents inclus !

lectures de rentrée 2018
Kathleen Karr, La longue marche des dindes, Neuf, l’école des loisirs

Deux romans fantastiques aux univers foisonnants

Enfin, je termine avec deux superbes ouvrages aux univers magiques, foisonnant et fourmillant de mille paysages et créatures.

Vies minuscules et destin extraordinaire

Tout d’abord, Tobie Lolness, véritable ovni littéraire par l’audace de son imagination et la qualité exemplaire de son écriture. Un fois qu’on pénètre dans le monde de l’arbre de ce tout petit homme d’1 millimètre et demi, on oublie les proportions et on suit Tobie telle une caméra microscopique. En lutte pour sa survie et pour la justice, Tobie court beaucoup, fait des choix, prend des risques et assume la dure responsabilité d’être le seul à pouvoir sauver le monde. Une épopée magnifique aux confins de l’infiniment petit qui éveille les consciences au fragile équilibre des écosystèmes. A noter que les aventures de Tobie Lolness se déroulent en deux gros volumes indissociables. Il est préférable de suivre l’âge de 12 ans indiqué par l’éditeur, d’autant que certaines subtilités risqueraient de passer à la trappe et ce serait dommage.

lectures de rentrée 2018 tobie lolness
Timothée de Fombelle, Tobie Lolness, Gallimard Jeunesse

La nouvelle Eve sauveuse de l’humanité

Pour finir, je vous recommande A la croisée des mondes. Paru en trois volumes, ce roman fantastique est un vrai bijou regorgeant d’inventivité et d’intelligence. J’ai dévoré les trois volumes  à la suite et même si j’ai eu un passage à vide au début du troisième volet, je dois dire que Philipp Pullman a totalement ravi mon attention pendant plusieurs semaines. On trouve tout dans A La croisée des mondes : aventures, énigmes, mondes mystérieux, surnaturel, objets magiques, spiritualité, féminisme, écologie, sciences physiques etc. Je m’arrête là, mais j’ai vraiment eu ce sentiment d’un roman total, enthousiasmant, délirant, fougueux, flirtant avec les recherches actuelles sur la matière noire, la conscience et la mécanique quantique. Les personnages sont brillamment mis en scène dans leurs actes et dans leurs pensées (différents narrateurs). Un roman initiatique incontournable, à lire à tous âges !

lectures de rentrée à la croisée des mondes
Philip Pullman, A la croisée des mondes, Gallimard

J’espère que vous aurez trouvé votre bonheur dans cette sélection. N’hésitez pas à partager vos coups de coeur en commentaires !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.