Rentrée en maternelle : les conseils du pro

A quelques jours de la rentrée des classes, l’excitation monte pour votre petit bout de 3 ans et…pour vous les parents ! La rentrée en maternelle est une étape importante dans la vie de la famille. Elle symbolise le passage du bébé au petit enfant et s’accompagne souvent d’angoisse.

Pour vous aider dans cette étape, je suis allée recueillir les conseils de Jessica, enseignante en maternelle et maman aguerrie !

Comment s’organise le jour de la rentrée en maternelle pour les Petites Sections ?

Une semaine d’adaptation

Tout dépend des écoles, mais en général la première semaine sert d’adaptation. Par exemple, les enfants sont accueillis le matin les deux premiers jours ou un jour sur deux en demi effectif. Cela leur permet de s’habituer en douceur. Pour les écoles qui ont conservé la semaine de 5 jours, le mercredi enchaîne pour une nouvelle matinée. Enfin, les jeudi et vendredi, les horaires normaux reprennent à la journée. On considère qu’il est préférable que les enfants vivent dès la première semaine de rentrée en maternelle des journées d’école classique. Ainsi ils poursuivent le lundi suivant sur un rythme déjà expérimenté.

Une séparation accompagnée mais brève

Le jour de la rentrée, vous consultez l’affichage pour connaître le nom de l’enseignant (à moins qu’une rencontre ait déjà eu lieu en juin, comment cela peut se faire aussi). Vous suivez le groupe pour vous rendre dans la salle de classe avec votre enfant. C’est le moment de faire connaissance avec la maîtresse, l’ASEM et les lieux (classe, sanitaires dans le couloir). Prévoyez de rester un petit moment pour jouer ou lire un livre à votre enfant. Ne vous éternisez pas, mais n’expédiez pas non plus ce moment délicat qui précède la séparation. Sachez que si votre enfant pleure, plus vous restez plus la crise dure longtemps…

Présentation de la classe

Les premiers jours après la rentrée en maternelle servent à familiariser les enfants avec les différents lieux (classe, couloirs, cour, sanitaires, préau). Nous faisons aussi connaissance au sein du groupe classe en nous nommant et en écoutant ceux qui veulent prendre la parole. Nous commençons à évoquer les règles de l’école et à mettre en place des petits rituels (appel, rang, porte-manteaux nominatifs…).

rentrée maternelle

Quelles sont les principales angoisses des parents et comment les rassurer ?

Les pleurs lors de la séparation

L’angoisse principale reste bien sûr le chagrin de la séparation. A la rentrée et les semaines suivantes également, les ASEM sont présentes en surnombre dans les PS pour réconforter les enfants et éventuellement les faire sortir de classe lorsque les pleurs deviennent contagieux. En général, au retour des vacances de la Toussaint, tout est rentré dans l’ordre. Cependant, il arrive que des élèves continuent de pleurer le matin au moment de la séparation. Ces difficultés peuvent persister toute l’année et même en MS, voire en GS. Le seul conseil que l’on puisse donner est de passer un temps bref (5 minutes pas plus !) à installer son enfant à un jeu. Ne pas s’attarder, mais ne pas non plus partir en douce, ce qui renforce le sentiment d’abandon.

La propreté

Les parents se soucient des questions de propreté. Parfois l’enfant n’a quitté ses couches que quelques jours avant la rentrée, ou n’est pas propre pendant la sieste. Les profils sont très variés, en fonction de l’âge et de la maturité de chacun. Il faut savoir que les passages aux toilettes sont très réguliers. A chaque déplacement, nous en profitons pour faire une halte aux sanitaires. Par ailleurs, les petits accidents sont très bien gérés par les ASEM.

La transmission de la journée

Je crois que l’une des grosses inquiétudes des parents tient à l’absence de transmission systématique (comme en crèche). Les parents sont souvent frustrés de ne pas avoir le détail de la journée. Les enseignants échangent avec les parents, mais ils n’ont pas le temps de tous les voir tous les jours ! Si un problème est survenu sur le temps scolaire ou périscolaire, le maître le signale toujours aux parents. En cas de doute ou de difficulté, le mieux est de demander un rendez-vous pour en parler au calme, en dehors des temps d’accueil et de sortie.

proprete-enfant

Comment se déroule une journée type en Petite Section (PS) ?

Evidemment, il existe des variations d’une classe à l’autre et d’une école à l’autre. Mais grosso modo le déroulement d’une journée de PS répond à des constantes.

L’accueil

Le temps d’accueil le matin s’effectue en présence des parents qui favorisent la transition vers la classe. Les enfants peuvent jouer librement dans différents espaces (cuisine, coin poupées, bibliothèque, tapis de jeux de construction, tables pour les dessins et coloriages…).

Les rituels

L’accueil est suivi d’un temps de regroupement au cours duquel la maîtresse fait l’appel. C’est l’occasion de compter les absents et présents, de donner la date, de commenter la météo.

Les ateliers

Ensuite, les enfants sont répartis en ateliers. En général, il y a deux ateliers dirigés et deux en autonomie sur deux jours. Il y a environ six élèves par atelier. En moyenne, deux séances sont proposées par jour avec un atelier « long » (20 min) et un plus « court » (10 min).

La motricité

Tous les matins (ou presque), les enfants ont une séance de motricité dans le préau ou dans la cour. Il s’agit d’un parcours adapté à l’âge des enfants. Les classes s’alternent à différents horaires sur le parcours. Installé au préalable par l’enseignant, il est modifié en fonction des besoins de chaque niveau. La séance de motricité est suivie de la récréation ou à nouveau d’ateliers. Il est fréquent que la récréation ait lieu après, à 11h.

Cantine, sieste et réveil

Après la récréation, les enfants se rendent à la cantine à 11h30. Puis, ils enchaînent avec la sieste à 12h30. Les réveils s’échelonnent jusqu’à 14h30 maximum. Dans les écoles qui travaillent 5 jours, les mardis et vendredis, les 30 min restantes sont consacrées à la lecture ou à des ateliers de manipulation. Les lundis et jeudis, des ateliers sont mis en place et suivis d’une récréation à 15h40 ou 15h50 en fonction de l’endroit où les adultes récupèrent les enfants (classe ou préau).

rentree-en-maternelle-cantine

Comment les parents peuvent-ils aider leur enfant à aborder sereinement la rentrée en maternelle ?

Débuter par deux demi-journées

Il est recommandé de ne laisser les enfants que les matins des deux/trois premiers jours (lundi – mardi et éventuellement mercredi) lors de la première semaine de rentrée en maternelle. Certaines écoles prévoient d’accueillir une demi classe le premier jour et l’autre moitié le deuxième jour, dans un souci d’accueil plus individualisé en effectif restreint. En journée entière, votre enfant expérimentera la sieste avec son doudou et/ou sa tétine si besoin.

Eviter la garderie après 16h30

Cela n’est pas toujours possible, mais il est souhaitable de ne pas laisser un petit de 3 ans au goûter. Rester en collectivité de 8h30 à 18h30 pourrait s’avérer vraiment épuisant pour l’enfant. D’autant plus qu’il aura été pris en charge par de nombreux intervenants (enseignants, animateurs du midi, des TAP, du goûter, ATSEM).

Veiller au choix vestimentaire

Vous pouvez faciliter le quotidien de votre enfant à l’école en l’habillant de façon simple et pratique. Ainsi, il pourra se déshabiller et se rhabiller rapidement au moment des récréations et à la sieste (T-shirt+culotte). Les chaussures à scratch et les blousons à fermeture éclair font gagner du temps. Pensez également à marquer les vêtements au nom de votre enfant. Il ne reconnait pas toujours ses affaires…et la maîtresse non plus !

Préparer la rentrée en maternelle à la maison

Dans la mesure du possible, le ou les parents peuvent prévoir une semaine d’adaptation, comme en crèche. Il faut pouvoir récupérer son enfant les trois premiers jours à 11h30 puis à 16h30 en fin de semaine. Il faut également prévoir du temps le matin au moment de l’accueil et du temps après l’école pour raconter, discuter autour de ce qui s’est passé en classe.

Par ailleurs, vous pouvez anticiper et parler de l’école avant la rentrée. Mais attention à ne pas mettre la pression ! 15 jours avant devrait suffire à baigner dans l’atmosphère. Vous pouvez aussi solliciter vos aînés, vous appuyez sur la visite d’école du mois de juin ou sur un livre abordant le thème de l’école.

rentrée en maternelle sieste

Merci à Jessica pour tous ces conseils ! Retrouvez tout de suite ma sélection d’ouvrages documentaire ou de fiction sur l’école qui pourra accompagner la rentrée de votre tout-petit.

Quelques liens utiles pour compléter cet article : conseils de rentrée sur Psychologies.com et sur Parents.fr

Quelques conseils pour les profs aussi sur le blog Matern’ailes

Un commentaire Ajoutez les votres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.