Fin de journée avec les enfants : 18h/21h le créneau qui tue !

Fin de journée avec les enfants. Voilà bien un sujet sur lequel tout le monde sera d’accord : le créneau devoirs/bain/dîner/coucher est un tunnel embouteillé que tout parent emprunte quotidiennement. Ainsi, vous avez sans doute remarqué que quelle que soit l’heure de démarrage, vous finissez toujours « en retard ».

Pourquoi la fin de journée déborde dans le temps ?

Vous vouliez qu’il se couche à 20h30 ? Mais à 21h15, il commence seulement à se brosser les dents. Alors, pourquoi, pourquoi, tant de débordements ? Pourquoi on n’y arrive pas et pourquoi ça se reproduit invariablement, même les jours où ça paraissait bien engagé ? Bien sûr, tout le monde n’a pas le même emploi du temps, mais je parie que tout le monde se sentira concerné !

Le créneau de fin de journée chargé et extensible

Tout d’abord, délimitons la problématique : faire rentrer le quatuor devoirs/bain/dîner/coucher dans un laps de temps restreint. Remarquez que j’évite volontairement d’indiquer un créneau précis, car c’est très variable d’une famille à l’autre et il n’est surtout pas question de juger qui que ce soit. D’autant que, chez nous, c’est plutôt hibou que poule !

Alors, imaginons un peu ce qui se passe… Pour cela, voici deux exemples de situations familiales.

Famille « J’ai un truc à te dire » en fin de journée

Chouette ! Aujourd’hui grâce à mes RTT, je récupère les gosses à 16h30.  Au bout d’un quart d’heure d’attente, la classe de CE1 n’est toujours pas rentrée de la piscine et le grand de CM2 vous reproche de ne pas avoir pensé à son goûter. Mais vous ne vous découragez pas et vous vous rattrapez avec pains au chocolat pour tout le monde.

De plus, vous proposez un petit tour au parc, pour une fois qu’il ne pleut pas ! Mais vos deux loupiots vous regardent l’air consterné. « J’ai froid, j’ai pas remis mes chaussettes et j’ai ma poésie à apprendre pour demain, vous explique l’un. Le parc, c’est nul et j’ai pas que ça à faire, vous assène le second. » Bon, bon, bon, pas de problème, vous gardez le sourire et bifurquez direct à la maison.

Quand vous ouvrez la porte, ça coince un peu. Ah oui, c’est vrai, les baskets trop petites abandonnées ce matin ! Il faudra en racheter...

Douches et devoirs

A 17H30, vous envoyez le petit se laver. Si, si, si t’es obligé parce que le chlore c’est dégoutant ! …… Non, tu n’as pas le choix…… Tu vas te laver les cheveux tout seul, tu sais le faire, parce qu’il faut que j’aide ton frère sur l’ordinateurAprès, ce sera ton tour avec ta poésie.

18H, vous assurez un max, séchage express, impression de la carte d’Europe (y a plus beaucoup d’encre, mais ça ira en repassant au crayon). « C’est nuuuuul ! …… Qu’est-ce qui passe ? ………. Cette poésie, elle est nulle ! » Vous savez très bien ce qui est en train de se passer, mais vous prenez un air étonné. Ah bon, fait voir. Ah, ben y a un chat dans la poésie, tu aimes bien les chats, non ? ….. Oui, mais c’est nul, j’y arriverai jamais ! ………Mais si, mais si

19H, la carte d’Europe est complète, malgré quelques malheureux coups de crayon. Mais non, ça ne se voit pas, c’est super ! Et c’est quand l’anniversaire de Nina déjà ? La poésie est presque sue (la moitié quoi, c’est déjà pas si mal, hein ? Tu verras demain matin ton cerveau sera reposé et tu sauras tout par cœur !….Mouais…).

Dîner et écrans

Déjà 19H30. Ah mais qu’est-ce qu’on a fait entre 19h et 19h30 ????? Le dîner n’est pas prêt. « Je peux jouer à la console ? Je peux écouter ma playlist ? ……..Heu, attendez là, je réfléchis, bon d’accooord. Des pâtes à la bolognaise, ça vous va ? Vous avez mangé quoi ce midi ? …….. Des pâtes avec de la viande et de la sauce tomate (voir mon post sur la cantine). Ah

20H15. « Maman, faut que tu signes pour la sortie. Mman, j’ai plus de colle. Maman, au fait y a un trou dans mon cartable. Euh, mman, Alex y m’a traité de « fils de p… » ça veut dire quoi en fait ? …….. Non, mais faut manger là, on est à table !

Les confidences de dernière minute

Enfin, c’est l’heure : 21H. « On peut regarder un dessin animé ? ………….Ca va pas, non ! ……….Tu peux nous lire un livre ? ………..Bon d’accord, mais pas longtemps. 21H30. « Maman, tu pourras dire à Alex qu’il arrête de me taper ? » ……..Ah bon, parce qu’il te tape ? Tu ne me l’avais pas dit. ……. Ben, je te le dis là. ………Oui, mais c’est l’heure d’aller se coucher, il est super tard. Tu peux couper la musique, c’est pas le moment, je discute avec ton frère et c’est l’heure d’aller se coucher. 22H. Tout le monde est au lit. On avait pas dit dodo à 21h ?

via GIPHY

Famille « Je passe en mode manuel »

Ce soir, c’est papa qui viendra vous chercher après l’étude. Et je vous préviens, faudra avoir tout fini parce que j’aurais encore du boulot à terminer à la maison.

18H, enfants muets…… Ca va mes chéris ? …… Oui, oui, papa. …… Vous avez passé une bonne journée ? ….. Oui, oui, papa….. Bon super ! …….On mange quoi ? ……. Ben je ne sais pas, on verra à la maison. 18H30. Allez, à la douche ! ….. Papa, j’arrive pas à mettre l’eau chaude. ……. Demande à ta sœur ! …… Papa, y a pas d’eau chaude ! …… Qu’est-ce que tu racontes ? ……Viens, papa !

Les imprévus de fin de journée… Panne et frigo vide

Zut ! Panne de chauffe-eau. Vous passez un petit coup de fil au plombier qui ne passera qu’après-demain… A la guerre comme la guerre, entre la bouilloire et la bassine, vous assurez le service de douche ! C’est juste un peu plus long que prévu…

19h30, devant le frigo vide, vous tranchez : coquillettes au beurre pour tout le monde ! …..  « Elle rentre quand maman ? ….. Je ne sais pas, elle a une réunion, il ne faut pas l’attendre. 20H15. C’est bon pour demain, les cartables sont prêts ? ….. Il me faut un haut et un bas blanc pour le spectacle de danse. ….. Ben, regarde dans ton placard ! …. J’ai pas trouvé, je crois que c’est au sale. Texto : « T’as prévu les affaires pour le spectacle ? » …. 1/2h plus tard : « Quel spectacle ? » « Papa, faut que tu dises si tu peux tenir un stand pour la kermesse…….Non. ….. Pourquoi ? ….. Il est l’heure d’aller se coucher.

Missions spéciales d’après coucher

21H. Allez, ouste, au lit. …..Tu ne nous lis pas d’histoires ? ….. Ben, j’ai pas le temps, j’ai du boulot….. Je peux lire toute seule ?….. Ok, mais 10 minutes alors. 21H30. Tout le monde dort. Mais il vous reste encore à lancer une machine pour laver et sécher la tenue de danse. Shit ! Plus de lessive… Bah, c’est pas si sale après tout… Evidemment, vous culpabilisez et frottez avec du liquide vaisselle la petite tache de chocolat sur le caleçon. Un coup de sèche-cheveux et hop une tenue toute propre. Bilan : il est 22h et vous ouvrez seulement votre dossier…

via GIPHY

Partage des tâches et quotidien

Des scénarios comme ceux-là existent par milliers ! Et tous les jours, de bonnes raisons de prendre du retard… Quand les deux parents sont à la maison à l’heure de pointe, cela facilite grandement la chose. Mais encore faut-il que les deux soient vraiment impliqués et actifs en même temps ! Par ailleurs, les adultes ont parfois eux aussi passé une mauvaise journée. A nouveau, s’ajoutent autant de paramètres perturbateurs.

Quelques propositions pour améliorer le créneau de fin de journée

Alors, quoi ? Qu’est-ce qu’on fait ? Est-ce qu’on peut améliorer la gestion du créneau 18/21h? Voici quelques propositions, j’attends les vôtres en commentaires !

1) Choisir des objectifs raisonnables

Si vous rentrez à la maison à 19h, ne pensez pas coucher les enfants à 19h30. Mettez-vous d’accord avec eux à l’avance sur le déroulement de la fin de journée. Ainsi, pour les plus petits, on peut opter pour un affichage (exemple chez Oxybul Eveil et jeux) qui permet de visualiser les différentes étapes avant le coucher.

Par ailleurs, on parle souvent de rituel précédant l’endormissement. Mais n’oubliez pas qu’il a surtout fonction à calmer et à rassurer l’enfant pour qu’il « accepte » d’aller se coucher. En effet, si vous bâclez ce moment-là, vous risquez de générer de l’angoisse et retarder le sommeil…

2) Fixer des limites horaires

Par exemple, vous pouvez décider une extinction définitive des feux à 21h30. Mais acceptez qu’il puisse y avoir des imprévus (panne, maladie, oubli de devoirs, angoisse). Ainsi, vous et vos enfants aurez toujours un point de repère pour évaluer le temps.

3) Encadrer vos enfants jusqu’au coucher

Même si on attend des plus grands davantage d’autonomie, la fin de journée n’est pas forcément le moment idéal pour leur apprendre à gérer leur temps tout seul. Sous pression horaire toute la journée, ils vont avoir tendance à se relâcher et à tenter de se dégager de cette contrainte. Par conséquent, c’est vous qui allez l’assumer. Tout comme les enseignants imposent nécessairement la succession des activités de la journée.

4) Faire preuve de souplesse

Si vous devez faire face à des imprévus, expliquez à vos enfants quelles modifications exceptionnelles cela provoque dans l’emploi du temps du soir. Par exemple, le grand frère ado a vidé le ballon d’eau chaude ? Alors il passera en dernier la prochaine fois. Pour aujourd’hui, une petite toilette au gant avec une bassine d’eau chaude fera l’affaire.

5) Identifier les priorités

Elle s’est embrouillée avec ses copines à la récré ? A la place de la douche, proposez-lui une activité qu’elle aime (dessin, construction, cuisine comme Cuisine à 4 mains chez Hachette). Par ailleurs, pour les plus jeunes, les jeux avec des personnages permettent de rejouer des scènes conflictuelles.

via GIPHY

Encore débordés : ultimes conseils !

Vous vous sentez toujours aussi démuni(e) après la lecture de ce post ? Vous avez sans doute besoin de simplifier chacune des étapes de la fin de journée.

  • les devoirs : anticiper dès le week-end si possible. Ainsi, il ne faut pas attendre la veille pour apprendre les leçons. Mieux, avancez-vous en fonction des activités extra-scolaires. Voir mon post au sujet des devoirs.
  • adopter le principe de la « douche express » . Par exemple, lancer des challenges ludiques : Tu as trois minutes pour te savonner et te rincer. Tu dois écrire trois noms d’animaux sur la paroi de la douche, pendant que tu te laves, je dois les lire à l’envers. Il y a beaucoup d’astuces pour les plus petits (laver les poupées, doudous, playmobil…).
  • le repas : préparer à l’avance ou cuisiner en plus grosse quantité, c’est un idéal… D’autre part, on peut aussi proposer des salades et tartines gourmandes. Rapide, simple et sans surveillance de cuisson ! Ainsi, vous trouverez beaucoup d’idées sympas et faciles dans la série Simplissime Hachette .
  • le coucher. Si vous êtes vraiment à la bourre, réduisez le rituel, mais ne le supprimez pas. Sinon, votre enfant pourrait avoir l’impression que vous cherchez à vous débarrasser de lui. En effet, il est difficile pour lui de comprendre que vous avez besoin de repos et de détente…

Et chez vous, comment ça se passe ? A vos commentaires !

via GIPHY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.